Institute of Tropical Medicine Antwerp
Foundation of Public Utility

Accouchées avec statut sérologique VIH inconnu à Lubumbashi, RD Congo: proportion et déterminants

DSpace/Manakin Repository

Show simple item record

dc.contributor.author Nkoy, A. M. A.
dc.contributor.author Kayamba, P. K. M.
dc.contributor.author Donnen, P.
dc.contributor.author Mukalenge, F. C.
dc.contributor.author Humblet, P.
dc.contributor.author Dramaix, M.
dc.contributor.author Buekens, P.
dc.date.accessioned 2014-12-12T08:45:04Z
dc.date.available 2014-12-12T08:45:04Z
dc.date.issued 2012
dc.identifier.issn 1937-8688
dc.identifier.uri http://hdl.handle.net/10390/8179
dc.description.abstract Introduction: Beaucoup d'enfants vivant avec le VIH ont été infectés par leurs mères. Pour prévenir la transmission verticale les femmes doivent d’abord connaître leur statut sérologique VIH .L’objectif de cette étude était de déterminer la proportion de statut VIH inconnu à la naissance et d'identifier les facteurs associés. Méthodes: C’est une étude transversale réalisée dans 10 structures sanitaires de Lubumbashi de Juin à Septembre 2010. La taille de l’échantillon était de 602 accouchées. Les statistiques descriptives usuelles et la régression logistique ont été utilisées. Résultats: Parmi les accouchées, 52,5 % ignoraient leur statut sérologique. Parmi elles, 62,9 % accepteraient de faire le test VIH à la maternité. La proportion des femmes avec un statut sérologique VIH inconnu était significativement plus élevée chez celles qui n’avaient pas suivi de CPN (Odds Ratio ajusté (ORa) = 5,8; Intervalle de Confiance (IC) 95 % : 1,7-19,8) ; chez celles qui avaient un bas niveau d’instruction (ORa = 1,5 ; IC 95% : 1,1-2,1) et chez celles qui ne savaient pas que la transmission verticale du VIH pouvaient se faire au moment de l’accouchement (ORa = 1,5 ; IC 95 % : 1,0-2,4). Conclusion: La proportion de femmes qui accouchent sans connaître leur statut sérologique au VIH est encore importante, malgré le fait que le dépistage du VIH soit proposé lors des CPN. Dans les zones à haute séroprévalence de VIH, aucune femme ne devrait accoucher sans être dépistée au VIH. Ce serait une opportunité manquée. en_US
dc.language English en_US
dc.publisher The Pan African Medical Journal en_US
dc.subject VIH en_US
dc.subject Prévention de la transmission mère-enfant en_US
dc.subject statut en_US
dc.subject Congo en_US
dc.title Accouchées avec statut sérologique VIH inconnu à Lubumbashi, RD Congo: proportion et déterminants en_US
dc.type Article-E en_US
dc.citation.jtitle The Pan African Medical Journal en_US
dc.citation.volume 12 en_US
dc.identifier.url http://www.panafrican-med-journal.com/content/article/12/25/full/


Files in this item

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record